Construction du complexe aquatique de Sainte-Menehould

SAINTE-MENEHOULD - Champagne Ardennes (51)

Construction du complexe aquatique de Sainte-Menehould

Description

Complexe sportif : vestiaires, salle de gymnastique, 2 salles d’arts martiaux, courts de tennis couverts, salle de musculation.

Complexe aquatique intérieur : vestiaires, bassin sportif, bassin ludique, pataugeoire, plages, gradins, espace forme (hammam, sauna, cardio training, relaxation), accueil, administration, locaux techniques, logement du gardien type F4.

Complexe aquatique extérieur : solarium végétal, parking, cours de services, parvis.

 

Le parti architectural 

La linéarité du site choisi pour implanter l’ensemble du complexe aqualudique et sportif, nous a incité d’emblée à travailler un projet tout en longueur et fluidité.

Toutefois, le projet a été conçu comme un objet architectural centré sur lui-même afin de s’affranchir au mieux des nuisances externes et offrir à la clientèle un lieu de calme et ‘d’optimisation’ physique. Néanmoins, il y a cette volonté que, par le jeu subtil des façades des deux volumes, identifiant chacun un complexe, la nature de l’équipement se révèle de manière à susciter l’envie, pour le public, d’y pénétrer.

L’édifice clairement lisible depuis les voies environnantes, son ouverture généreuse au Sud et au Sud-ouest sur l’étendue de la vallée de l’Aisne, les volumes proéminents laissant transparaître le caractère ludique de l’équipement, la fluidité des espaces, tout ceci exprime la profusion et la variété des équipements qui sont proposées dans le complexe aquatique.

A la fois repérable et intégrée dans le paysage, la silhouette fonctionne avec cohérence quelque soit le point de vue de l’observateur. Elle caractérise la signature architecturale d’un équipement public venant renforcer le statut d’un site en pleine évolution.

Démarche environnementale

Particularités techniques : traitement thermodynamique de l’air (pompe à chaleur à absorption), bassins inox, chaufferie biomasse, traitement ozone, recyclage de l’eau par ultrafiltration.

Nous avons porté une grande attention à mettre en œuvre, dès la phase conception, une démarche liée au développement durable. Cela s’est traduit, notamment, par une bonne implantation du bâtiment (orientation), un choix judicieux de matériaux (le bois) et par la mise en œuvre de dispositifs d’économie d’énergie (ultra-filtration) dans une logique, intégrant au plus tôt, la notion de coût global. La toiture végétalisée participe à cette démarche en s’intégrant parfaitement dans le paysage tout en assurant un confort thermique et acoustique pour les baigneurs.

Le système d’épuration de l’eau de contre-lavage des filtres (ultrafiltration) permet de conserver 90% de cette l’eau dans les bassins. Ainsi, le rejet dans le réseau EU est limité au strict nécessaire. Dans le contexte actuel d’économie d’eau potable, cette solution technique est particulièrement adaptée au projet. En outre, dans le cadre de l’exploitation, on constate une économie sur le poste eau potable de l’ordre de plusieurs milliers d’euros par an.

La production de chaleur par chaudière biomasse permet de s’affranchir des multiples inconvénients dus à l’utilisation des matières fossiles et de s’inscrire ainsi dans une démarche environnementale contemporaine.

Infos

Maître d’ouvrage
Communauté de Communes de la Région de Sainte Menehould

Maîtres d’oeuvre : 

Etat
Réalisé –  Ouverture fin 2013

Mission
BASE + EXE + Synthèse + OPC

Surface
6055 m²

Montant des travaux
14,3 M€ HT

Menu