Extension et réhabilitation du centre aquatique de Vendôme (41)

VENDOME - Centre (41)

Extension et réhabilitation du centre aquatique de Vendôme (41)

Description

Au cœur du futur centre aquatique de Vendôme, une grande halle colorée accueillera 3 bassins… et 3 ambiances ! Un bassin sportif de 8 lignes côtoiera en effet un espace ludo-enfants avec splashpad et espace bébé-nageurs. Au centre, un double bassin d’activités et d’apprentissage s’étendra à l’intérieur et à l’extérieur, laissant place à plusieurs espaces ludiques : aquagym, bains bouillonnants, banquettes massantes, geysers, etc. Le pentagliss fera lui aussi le lien entre le hall des bassins et les plages minérales. Résolument axé sur la détente, le futur centre aquatique disposera  à l’étage d’un espace de remise en forme avec sauna, hammam, douches à jets et à seau, et d’une salle de fitness. Au bord du Loir, des terrasses ensoleillées complèteront le programme, pour les férus de bien-être et les amateurs de kayak.

Parti architectural : un bijou dans son écrin

Rendre hommage à l’architecture balnéaire des années 60 … tout en la revisitant pour répondre au mieux aux usages de notre temps : tel a été le fil rouge de ce projet. L’identité originelle de la piscine des Grands Prés – caractérisée notamment par un emblématique disque cylindrique de plages minérales– sera en effet sublimée par une architecture forte, propice à des activités nautiques hétéroclites et à la relaxation. La scénographie autour du thème « Entre eaux et terres » prend tout son sens : tel un pont qui vient franchir l’emprise du bâtiment historique, le projet se déhanche et s’incline par un jeu de pentes douces de toitures. Au Sud, la présence du Loir, haut lieu de la pratique du kayak, rend le paysage particulièrement intimiste. La silhouette globale de la future piscine se veut ainsi originale et intégrée. Lumineux et chaleureux, le centre nautique imprimera sa signature dans le paysage de la Communauté du Pays de Vendôme, expression architecturale d’un équipement public ouvert à tous.

Démarche environnementale

Démarche HQE®

> Relation des bâtiments avec leur environnement immédiat : “très performante”. De par son orientation/implantation et son architecture, le bâtiment répond aux principaux critères d’une conception bioclimatique. L’intégration paysagère fera par ailleurs l’objet d’un soin tout particulier.

> Gestion de l’énergie : “très performante”.

La production de chaleur de base se fera principalement à partir de géothermie sur nappe, avec une chaudière gaz en complément. Le froid produit sera utilisé pour la déshumidification de l’air du hall des bassins. La production de chaud permettra quant à elle le maintien en température des bassins, un préchauffage de l’eau chaude sanitaire, et l’alimentation des planchers chauffants. Un système de récupération de calories sur les eaux grises des douches sera également installé pour le préchauffage de l’eau chaude sanitaire. L’optimisation des consommations électriques est également une des priorités. L’utilisation de pompes de recirculation à vitesse variable, d’éclairage à LED et d’autres dispositifs économes permettra en effet de limiter les consommations électriques.

> Gestion et qualité sanitaire de l’eau : “très performante”.  

–     Eau des bassins : choix de la filtration sur sable et hydroanthracite

–     Eau de lavage des filtres : récupération par ultrafiltration

–     Eau sanitaire : réducteurs de pression, récupération de chaleur sur eaux grises…

–     Eau de pluie : gestion des eaux pluviales à la parcelle

La géothermie permettra de couvrir 80% des besoins en énergie à l’année.

La possibilité de remplir les bassins à partir de l’eau de la nappe sera étudiée. Ce dispositif permettra de réelles économies en consommation d’eau : plus de 13 000 m3/an.

Infos

Maître d’ouvrage
Communauté du Pays de Vendôme

Maître d’œuvre  

Etat
Concours notifié en décembre 2013  – livraison prévue : Avril 2018

 Surface utile
3174 m² (SU sans LT)  

5175 m² (SU avec LT)

 Montant des travaux :
9,1 M€ HT

Menu