Réalisation du centre aqualudique intercommunal de Sablé-sur-Sarthe

SABLE-SUR-SARTHE - Pays de la Loire (72)

Réalisation du centre aqualudique intercommunal de Sablé-sur-Sarthe

Description

Intérieur : Bassin ludique, Bassin d’activités, Plages, Lagune d’eau, Espace soin du corps, Douches et sanitaires, Cafétéria

Extérieur : Bassin sportif, Solarium végétal et minéral

Dominant la douce vallée de la Sarthe, l’équipement est un trait d’union dynamique entre la ville et la nature. Les murs sont des interfaces. Ils n’opposent pas, ils unissent dans le but d’harmoniser le minéral et le végétal. Le bâtiment joue avec le spectacle changeant des saisons et la constance des conditions environnementales d’une piscine, c’est pourquoi, nous avons opté pour un bâtiment tout en longueur, très éclairé par de vastes baies vitrées. Formes et matériaux confèrent au complexe une grande générosité. L’unique bassin sportif est implanté à l’extérieur. Il s’inscrit en douceur dans le paysage, matérialisant un espace de transition entre l’accès et les plages extérieures. Le parti volumétrique du projet associe l’horizontalité de la toiture au volume asymétrique et escarpé, situé au Nord-Est, pour former un ensemble cohérent traduisant une présence forte et une identité convaincante d’édifice public. L’entrée, à la rondeur toute de bois parée à l’extérieur, développe sa courbure interne en une vaste rotonde vitrée, dont la position dominante commande une vue panoramique sur l’ensemble des espaces aquatiques, où l’on accède par un limpide réseau de couloirs et d’escaliers. Depuis le hall d’accueil, cette “entrée-vigie” souligne une fois encore, au-delà des bassins, un panorama renouvelé sur le paysage et la vallée qui lentement s’étire vers l’horizon frémissant de collines, et nous invite à devenir acteur d’une rêverie séquentielle à venir, en parcourant les différents espaces déployés à nos pieds, d’où les perspectives tangentielles démultipliées nous offriront différents points de vue sur le paysage offert à la contemplation. Au plus près des courbes de niveau, les bandes de jardin tissent leurs ondulations, répondent aux directions indiquées par les lignes étirées et tendues des toitures, et contribuent à intégrer l’édifice au paysage, dont il semble simplement émerger. La courbe tension d’un auvent s’étend au-delà du bâtiment proprement dit et sert d’abri aux gradins élever au bord du grand bassin extérieur, pour aboutir à l’angle métallique effilé du bar, enchâssé dans un jeu de terrasse extérieures, accentuant ainsi la perception de cette construction en tant que «piscine-panoramique». Le parvis met en scène les différents volumes où se répartissent les différentes activités proposées par le Centre aquatique. De jour comme de nuit, une forte identité d’édifice public s’impose. Au-delà du plaisir de nager, en toutes saisons, ce bassin extérieur, miroir tendu au ciel, illustre la pensée de Paul Claudel : “L’eau ainsi est le regard de la terre, son appareil à regarder le temps…”

Démarche environnementale

Particularités techniques : Architecture bioclimatique, Toiture végétalisée, Traitement thermodynamique de l’air, Chaudière gaz à haute performance, Couverture du bassin sportif extérieur

– Plantation de haies de protection et implantation du bâtiment dos aux vents dominants.
– Isolation performante des parois par l’extérieur et châssis à rupture de ponts thermiques : économie d’énergie.
– Traitement acoustique dans les espaces bassins et insonorisation des équipements techniques : sécurité (intelligibilité) et confort (niveau sonore global).
– Chaudière équipée d’un récupérateur à condensation pour le préchauffage des bassins : économie d’énergie.
– Maîtrise des sources de pollution (revêtements intérieurs faiblement émissifs) et ventilation efficace : meilleure qualité de l’air.
– Parements bois : matériaux renouvelable qui favorise l’isolation acoustique.
– Récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des végétaux : économie d’eau.

Infos

Maître d’ouvrage
Communauté de Communes de Sablé-sur-Sarthe

Maître d’oeuvre

Etat
Réalisé – ouverture avril 2008

Mission
BASE + EXE Partielles + OPC

Surface
2 713 m²

Montant des travaux
6,1 M€ HT

Menu